Depuis 2003, Action Innocence Monaco entretient une collaboration étroite avec la Sureté Publique Monégasque afin de lutter contre le trafic de fichiers illicites. Pour ce faire, elle a mis gracieusement à la disposition des services de police un outil permettant de traquer ces fichiers au contenu illicite.

C’est grâce à cette étroite collaboration que Monaco a été  primée en Avril 2010  pour sa lutte contre la cybercriminalité et a reçu  le prix Francopol sur la cybercriminalité.

En 2012, après avoir effectué une veille technologique, Action Innocence Monaco a procédé à la mise en place d’un nouveau  logiciel spécialisé à la Sûreté Publique pour déceler les téléchargements illicites de données à contenu pédopornographique.

Les membres de la cellule de cybercriminalité de la Sûreté Publique ont été formés par Action Innocence Monaco  au paramétrage et à l’utilisation du dit logiciel qui est aujourd’hui utilisé quotidiennement par la brigade des Mineurs.

Aller au haut